Blog

Augmenter le capital social d’une société pour développer son activité


Augmenter le capital social d'une société pour développer son activité

L’augmentation de capital SAS intervient généralement pour accompagner l’évolution ou le développement de la société. Que celle-ci soit en déficit ou qu’au contraire son bon fonctionnement incite à des projections en termes de développement, augmenter le capital demeure l’ingrédient essentiel pour atteindre les objectifs.

Le capital social représente l’ensemble des apports que font les associés pour contribuer à la viabilité et à l’expansion de leur société.
De nos jours, deux raisons principales motivent une augmentation de capital :
1/ La volonté de faire rentrer de nouveaux actionnaires dans le but d’augmenter les apports
2/ Le souhait d’investir pour développer et conquérir d’autres marchés

Influence de l’augmentation de capital sur les possibilités de développement de la société

– Accroît les garanties vis-à-vis des créanciers
L’augmentation de capital aura alors pour effet de rassurer les créanciers. En cas d’apport de fonds en numéraire, la solvabilité de l’entreprise est elle aussi augmentée.
Les banques se montreront alors moins réticentes à accorder des prêts pouvant s’avérer utile au développement de la société.
– Permet de financer de nouveaux projets d’investissements
– Améliore le référencement de la société
Le fait que l’augmentation de capital augmente la solvabilité de l’entreprise. Les agences de notation accordent une grande importance à ce facteur. Être bien ou mieux référencé permet à la société d’obtenir de se financer avec des taux d’emprunt plus avantageux du fait de la notoriété que le référencement peut conférer.
– Offre la possibilité de faire face à une situation d’endettement
L’augmentation de capital peut offrir la possibilité de solder une partie des emprunts et permettre à la société de d’accroître sa flexibilité financière
– Augmente la capacité de trésorerie
L’augmentation de la trésorerie peut permettre à la société de limiter ses coûts en rachetant des partenaires ou fournisseurs, voire ses propres concurrents.

Les différentes formes d’augmentation du capital :

– L’apport en numéraire
Il s’agit d’un apport dit classique. L’apport en numéraire consiste à injecter des liquidités et contribue directement à augmenter la trésorerie.

– L’apport en nature
Il consiste en l’apport d’un bien meuble (corporel ou incorporel) ou immeuble. Le souci de ce mode d’augmentation du capital est qu’il peut nécessiter de faire appel à un commissaire aux apports pour procéder à l’évaluation du bien.
– L’incorporation des réserves au capital
Cette manœuvre consiste à injecter au capital les réservées issues de bénéfices non redistribués. Dans certaines sociétés comme la SAS, les bénéfices réalisés peuvent être reversés aux associés sous formes de dividendes et/ou conservés sous la forme de réserves.


10 septembre 2018
Commentaires